(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Symeed > Réduction des déchets > Pour réduire, on peut... > Stopper le gaspillage alimentaire

Stopper le gaspillage alimentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme nos mamies, cuisinons n os restes de repas !

A savoir :  

  Date limite de consommation "A consommer jusqu'au..." : Passée cette date, la sécurité alimentaire de l'aliment n'est plus garantie, je ne dois plus le consommer. Exemple : la viande.

Date limite d'utilisation optimale "A consommer de préférence avant..." : Passée cette date, la qualité du produit n'est plus garantie, mais je peux encore le consommer pendant : moins de 3 mois pour les fromages, 3 à 18 mois pour des conserves, 18 mois et plus pour des eaux en bouteille...

Chaque année, chaque français jette environ 20 kg de nourriture dont :

  • 7 kg de produits alimentaires non consommés encore emballés
  • 13 kg de restes ; de fruits et légumes abîmés ou non consommés

Depuis l'achat jusqu'à la consommation des aliments, des solutions simples existent. Voici quelques conseils pratiques pour dire stop au gaspillage alimentaire :

  • Faire une liste de courses en s'assurant de l'état des stocks
  • N'acheter que ce dont on a besoin
  • Bien ordonner son réfrigérateur afin de consommer en priorité les aliments dont la date limite consommation est la plus proche
  • Cuisiner la juste quantité
  • Congeler les produits qu'on ne consommera pas avant leur péremption
  • Conserver et accomoder les restes

  Privilégions les produits sans suremballage

Tous les produits que nous achetons et que nous consommons ont un impact sur l'environnement. Pourtant, selon leur processur de fabrication, leur mode d'emballage ou leur provenance, les conséquences sont différentes.

Tour d'horizon des solutions existantes pour réduire au quotidien l'impact environnemental de sa consommation :

  • Privilégier les produits portant des éco labels : NF Environnement et l'éco label européen
  • Préférer les produits locaux
  • Consommer des produits de saison
  • Acheter des produits en vrac ou à la coupe
  • Choisir les produits les moins emballés et privilégier les grands contenants
  • Réduire l'usage de produits jetables et opter pour des systèmes rechargeables
  • Recourir à la location ou à l'emprunt avant d'opter pour l'achat
  • Penser aux produits d'occasion

Retrouvez toutes les informations complémentaires sur Alimentation.gouv.fr

Le gaspillage au sein de la restauration collective

Par restauration collective, on retient les métiers relatifs à la restauration scolaire, médico-sociale et de santé, et d'entreprises (privée et administration).

  • En France, la restauration collective représente 100 repas/an/personne soit près de 3 milliards de repas chaque année
  • En moyenne, 30 à 40% de la quantité des produits du repas finissent à la poubelle
  • En moyenne nationale, le gaspillage alimentaire en restauration collective représente 167 g/repas/personne
  • Les établissements de santé et médico-sociaux (264 g/repas/pers.) puis les cantines des collèges et lycées (179 à 200 g/repas/pers.) produisent le plus de pertes et gaspillages

 

 

 

 

 

Sources : Comment réduire le gaspillage aliementaire au sein de sa restauration collective ? Elements de méthode et recueil de pratiques auprès des CPI

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora