(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Symeed > Réduction des déchets > Pour réduire, on peut... > Essayer les couches lavables

Essayer les couches lavables

Langer un enfant jusqu’à ses 2 ans et demi nécessite l’usage de 5 000 à 7 000 couches . Alors que les textiles sanitaires représentent chaque année près de 8% du poids de la poubelle d’ordures ménagères des finistériens (33 kg environ), faire le choix de la couche lavable c’est protéger l’environnement tout en soulageant son porte-feuille.

Le confort de bébé : une priorité !

La couche lavable, c’est le premier sous-vêtement des enfants. C’est beau, c’est sain et c’est écologique !

La couche est constituée d’une culotte en coton et d’une surcouche imperméable. Pour garder bébé au sec, on utilise un feuillet de protection pour les selles et une doublure absorbante pour la nuit. Fini les produits chimiques !

Une économie pour la famille et pour l’environnement

Jusqu’à la propreté de l’enfant, la dépense totale pour l’achat de couches jetables avoisine les 1200 €. Le coût d’achat d’un lot de couches lavables neuves et de son entretien (lavages, lessive…) est évalué à 600 € par enfant. La couche lavable est un vêtement. Sa réutilisation ne nuit donc pas à son efficacité. Les économies seront plus importantes s’il y a d’autres bébés à venir.

Pensez aux couches d’occasion : achetées en bon état, elles vous garantiront la même efficacité que des couches neuves, l’économie en plus !

Ce n’est pas compliqué !

Pour une utilisation à plein temps, il faut fonctionner avec 16 culottes absorbantes et 3 surcouches. Pour commencer, c’est plus facile d’alterner couches lavables et couches jetables.

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora