(Aller à l'accueil)

In section : Qui sommes-nous ?

Accès direct

Vous êtes dans : Symeed > Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez dans les rubriques à droite diverses informations sur le SYMEED29.

Présentation du syndicat :

Initialement créé, en 2001, pour rechercher des installations de stockage de déchets non dangereux, le SYMEED29 a vu ses missions s’élargir à la coopération et à la prévention des déchets dès 2009, afin d'accompagner les acteurs locaux dans leurs actions, en cohérence avec les objectifs départementaux fixés dans le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux. Cela a ainsi donné une nouvelle impulsion au syndicat, en développant un appui technique aux adhérents et en animant des actions départementales comme, par exemple, celles en matière de prévention. C'est d'ailleurs pour mieux partager les enjeux qu'il a été proposé aux communautés de communes, compétentes en matière de collecte, de rejoindre le Syndicat. Leur quasi-totalité nous a désormais rejoint ce qui permet d'enrichir les débats et retours d'expériences sur des sujets comme la mise en place de la tarification incitative, la fréquence des collectes ou la mise aux normes des déchèteries.

L'appui aux adhérents est la priorité. Le SYMEED29 poursuit ses missions en matière d'accompagnement des acteurs locaux sur les questions  suivantes :

  • L'appui aux démarches territoriales engagées en matière de prévention, en partenariat avec la délégation Bretagne de l'ADEME ;
  • L'accompagnement des opérations de déploiement des actions visant la réduction des déchets avec deux gisements prioritaires : les biodéchets et les déchets verts.Des opérations en matière de compostage collectif et de lutte contre le gaspillage alimentaire sont notamment déjà engagées ;
  • La fréquence des collectes constitue également une préoccupation forte de nos adhérents, en particulier les questions liées au développement de la collecte en C 0,5 mais aussi les modalités concrètes de mise en œuvre des nouvelles tarifications ;
  • Dans le contexte que nous connaissons, la question de l’optimisation des installations de valorisation énergétique du département présentera à court terme de forts enjeux, ce sujet devra faire l'objet d'une implication forte, dans un contexte législatif et technico-économique en forte évolution ;
  • Enfin, la valorisation et le traitement des déchets du bâtiment et des travaux publics constituent aussi un objet de préoccupation local, tant pour les élus que pour les entreprises, les travaux engagés dans le cadre de l'élaboration du Plan BTP sont l'occasion de rechercher des solutions opérationnelles dans ce domaine.

Grâce à la réalisation d’études d’aide à la décision, à l'élaboration d’outils mutualisés pour sensibiliser et informer les finistériens mais aussi grâce à l'animation des réseaux de techniciens et d’élus, le SYMEED29 facilite la mise en œuvre des actions portées par les collectivités finistériennes. Les résultats le prouvent puisque collectivement l'action publique en matière de gestion des déchets a permis de réduire de 17 % depuis 2005, les quantités de déchets produites, de valoriser 80% des déchets collectés et de contenir les coûts autour de 90 € par habitant (dans la moyenne nationale) malgré des quantités de déchets qui demeurent importantes et un maillage d'équipements développé.

La loi de transition énergétique pour la croissance verte, récemment promulguée, nous fixe de nouveaux objectifs ambitieux, le contexte socio-économique évolue fortement y compris pour les collectivités. Dans ce contexte, le SYMEED29 doit être un facilitateur auprès de ses adhérents.

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora