(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Symeed > Gestion des déchets > Que deviennent vos déchets recyclables ? > La collecte des déchets recyclables

La collecte des déchets recyclables

La collecte des déchets recyclables dans le Finistère

Les méthodes employées pour collecter les déchets triés par les habitants diffèrent d'un territoire à l'autre en Finistère, notamment pour les emballages et le papier. Ces modes de collecte ont un impact sur la quantité et la qualité du tri. Petit tour d’horizon des modes de collecte mis en place par les collectivités finistériennes.

Porte-à-porte ou apport volontaire

D’un territoire à l’autre, les collectivités sont organisées différemment pour collecter certaines matières. C'est le cas notamment des déchets d’emballages et des papiers, pour lesquels les modes de collecte se distinguent en fonction des collectivités.

En effet, ces matériaux peuvent être collectés en porte-à-porte ou en apport volontaire, ou encore en mixant ces deux modes de collecte.

Une différence existe également sur le geste de tri demandé à l'habitant dans le cadre de l'apport volontaire :

  • Soit les papiers et emballages (y compris plastiques) sont collectés ensemble (collecte multimatériaux). Ce système concerne 63 % des collectivités.
  • Soit les emballages et les papiers doivent être séparés (corps creux / corps plats).
  • Soit les carton-papiers, les plastiques et les métaux doivent être séparés (collecte fibreux/non fibreux),

En Finistère, seul le verre est collecté partout de la même manière, via des colonnes d’apport volontaire.

 

Le bac jaune se développe

Plus de la moitié des collectivités, couvrant 78 % de la population finistérienne, collecte les papiers et emballages en porte-à-porte. Un peu plus de la moitié de ces collectivités, couvrant 36 % de la population, collecte ces déchets par le biais de sacs jaunes. Certaines collectivités proposent également des bacs jaunes en collectif. Elles déploient de plus en plus la collecte en bacs, afin de respecter les préconisations de la Caisse Régionale d’Assurance maladie concernant les troubles musculo-squelettiques et dans le but d’améliorer le travail des agents de collecte. Presque toutes les collectivités collectant en porte-à-porte disposent également de colonnes d’apport volontaire ou de bacs de regroupement dans les zones à faible densité de population.

Les autres collectivités, particulièrement dans les centres-villes, collectent leurs déchets recyclables en apport volontaire dans des colonnes aériennes ou semi-enterrées voire enterrées. La majorité de ces collectivités collecte séparément les papiers et seulement trois d'entre elles distinguent les corps creux des corps plats.

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora