(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Symeed > Gestion des déchets > Comment trier vos déchets ? > Les produits et déchets dangereux

Les produits et déchets dangereux

Les produits dangereux ou nocifs font partie de notre quotidien. En effet, nous sommes susceptibles de les utiliser lorsque nous bricolons , jardinons , et même en faisant le ménage  !

Ces produits sont facilement identifiables grâce aux logos affichés sur leur emballage.

Les produits dangereux sont très variés, et peuvent être collectés de façons différentes. D’ailleurs, tout objet ayant contenu ou été en contact (chiffons, gants…) avec des produits dangereux doit être géré de la même façon que le produit lui-même  !

La déchèterie

En déchèterie ,  vous pouvez déposer les produits (et emballages) suivants :

  • Peintures, solvants, détergents…
  • Produits phytosanitaires, pesticides…
  • Piles, batteries…
  • Déchets de la voitures (huiles, filtres…)
  • Lampes économes en énergie, néons…

N’hésitez pas à demander à l’agent de la déchèterie dans quel espace ces déchets sont collectés.

Les produits et emballages liés aux soins

Les déchets de soins sont à déposer en pharmacie , pour s’assurer qu’ils ne représenteront pas de risques pour les agents de collecte des ordures ménagères, ou les valoristes des centres de tri. Les médicaments peuvent avoir un impact sur l’environnement s’ils sont jetés dans les eaux usées, ils sont donc à déposer en pharmacie également.

Enfin, les radiographies contiennent des sels d’argentiques, et doivent être apportées en déchèterie, ou données à votre pharmacien.

Les déchets amiantés

Les déchets amiantés doivent être gérés avec beaucoup de prudence. Contactez votre mairie pour connaitre les modalités de traitement de ces déchets, et notamment l’installation où vous pouvez les déposer.

Réduire l'utilisation des produits dangereux

Pour limiter les risques pour vous et pour l’environnement, cherchez à limiter l’utilisation de ces produits.
Il est possible de fabriquer soi-même les produits d’entretien ou de bricolage, et de réduire l’utilisation de phytosanitaires au jardin grâce à des méthodes simples présentées dans le guide « mon jardin malin ».

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora