(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Symeed > Gestion des déchets > Comment trier vos déchets ? > Les emballages recyclables

Les emballages recyclables

Les méthodes de recyclages ont beaucoup évoluées depuis leur mise en place sur le territoire français, dans les années 70. Tous les acteurs du milieu œuvrent pour améliorer le recyclage des emballages : les collectivités en charge de la collecte et du traitement, les industriels mettant sur le marché les produits, ou ceux chargés des centres de tri et de recyclage…

Dans le cadre des dispositions de la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte (LTECV) du 17 août 2015, l’ensemble des collectivités françaises va devoir déployer progressivement l’extension de ses consignes de tri pour les emballages ménagers d’ici à 2022. Tous les emballages devront être triés et les centres de tri des emballages adaptés pour répondre à ces nouveaux flux : barquettes, films plastiques, pots de yaourts, boîtes en plastique…  Des expérimentations sont menées pour optimiser la collecte, le tri et le recyclage des produits.

En Finistère, le centre de tri de Fouesnant , géré par les Ateliers protégés du Pays Fouesnantais, est adapté à ces nouvelles consignes de tri depuis juin 2016. Les communes du Finistère Sud appliquent depuis le 1er juin 2016 les extensions des consignes de tri : tous les emballages sont à trier !

Les consignes dans le Finistère

Pour connaitre les consignes de tri qui s’appliquent chez vous, le plus simple est d’utiliser l’outil numérique créé par Eco-emballages :

Il vous suffit de rentrer votre code postal, et l’emballage que vous souhaitez jeter, et vous saurez immédiatement comment le trier.

Vous pouvez également contacter le service déchets de votre collectivité qui pourra vous renseigner.

Si vous habitez dans le Nord-Finistère…

… Vous conservez les consignes « classiques » .

Vous pouvez trier, dans votre sac/bac de tri ou en colonne d’apport volontaire, uniquement les emballages suivants :

  • Tous les flaconnages plastiques , y compris les bouteilles d’huile, les flacons de mayonnaise…
  • Les briques alimentaires , les boîtes et emballages en carton , les petits cartons pliés,
  • Les boîtes de conserve , aérosols , bidons et barquettes métalliques,
  • Les journaux , magazines , prospectus , papiers , les enveloppes blanches (même celles à fenêtre).

Le verre est également à trier, séparément : il faut le déposer dans les colonnes d’apport volontaire prévues à cet effet.

Si vous habitez dans le Sud-Finistère…

… Vous devez appliquer les extensions de consignes de tri . Onze collectivités sont concernées :

  • la communauté de communes de la presqu’île de Crozon,
  • la communauté de communes du Pays de Châteaulin Porzay, 
  • la communauté de communes du Pays Glazik,
  • Douarnenez communauté,
  • la communauté de communes du Haut Pays Bigouden, 
  • la communauté de communes du Pays Bigouden Sud,
  • la communauté de communes du Cap Sizun et de la pointe du Raz,
  • la communauté de communes du Pays Fouesnantais,
  • Quimperlé communauté, 
  • Concarneau-Cornouaille agglomération,
  • Quimper communauté.

Si vous résidez dans une de ces collectivités, désormais plus de question à se poser : tous les emballages, même sales, vont au tri !    Vous pouvez désormais déposer  to us vos emballages, en c arto n, métal ou plastique   dans votre bac, sac ou conteneur de tri.

Face à un déchet, une seule question à vous poser : Est-ce un emballage ? Si la réponse est oui, alors vous pouvez le trier ! 

Ces emballages étant de plus en plus nombreux, tous les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont travaillé ensemble afin de trouver des débouchés. Maintenant, les sacs, sachets, films plastiques ainsi que les tubes, boîtes, barquettes en plastiques ou en polystyrène sont valorisables. Le SYMEED29 a accompagné les collectivités concernées pour la communication autour de ces évolutions. Cela s’est notamment concrétisé par la réalisation d’une affiche et la rédaction d’un article publié dans le Télégramme.

Le cas du verre 

Bien qu'il s'agisse d'emballages, les bouteilles , bocaux , flacons , sont à déposer sans couvercle ni bouchon dans les bornes d’apport volontaire . Des bornes à verre sont implantées sur tout le territoire. Pour respecter le voisinage, ne déposer le verre qu’entre 8 et 22 heures.

Plus de 8 bouteilles, bocaux et pots en verre sur 10 sont recyclés . Transformé en “calcin”, il suffit de le refondre pour fabriquer de nouvelles bouteilles. Le verre se recycle à l’infini !

Attention, la faïence, la porcelaine, les verres de table, vitres, miroirs, poteries, ampoules, tubes néon et ampoules basse consommation doivent être déposés en déchèterie . Bien qu’ils puissent sembler identiques, ces produits ont une composition différente selon leur utilisation. Il ne faut donc pas les mélanger pour assurer un recyclage efficace.

Pour plus d'informations, visionnez le film pédagogique sur le recyclage du verre.

Attention aux erreurs !

Ces consignes s’appliquent UNIQUEMENT aux emballages et papiers/journaux/magazines , que ce soit pour le Nord ou le Sud Finistère. Tout autre objet, même s’il est en plastique, ne doit pas être déposé dans les bacs/sacs ou colonnes de recyclage mais jeté avec les ordures ménagères ou déposé en déchèterie s’il est volumineux. C’est notamment le cas des produits d’hygiène (coton, couches), des essuie-tout et mouchoirs en papiers, des déchets organiques, ainsi que des jouets, arrosoirs…

Il faut également rappeler que certains contenants ne peuvent pas être valorisés de la même manière :

  • les emballages de produits dangereux (bidons d’huile de moteur, produits chimiques, phytosanitaires…), qui représentent un risque, même vidés , pour les agents qui trient et pour l’environnement, doivent être amenés en déchèterie pour subir un traitement spécifique,
  • les emballages volumineux (grand cartons, blocs de polystyrène…) doivent être déposés en déchèteries. Leur format n’est pas adapté aux bacs/sacs/colonnes et ils peuvent bloquer les chaines de tri !
  • les emballages en verre, représentent un risque pour les agents trieurs et entrainent un surcoût financier pour le tri. Ils doivent être déposés dans les conteneurs à verre pour suivre une filière de recyclage dédiée.
Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora